Accueil  Nouvelles  Nos Vidéos Livre d'or Le club Tarifs Hébergement Fonctionnement Contacts Nos Photos Facebook Accès
Les épaves - Le Ferrando

Le Ferrando

 Localisation

  

43°03’88’’N – 06°13’66’’E
Au milieu de la Baie d’Hyères
à environ 4 kms du Cap des Mèdes
de l’île de Porquerolles.

Type épave/site
Profondeur minimum
Profondeur maximum 

Charbonnier
23 mètres
26 mètres

Difficulté de la plongée 

Intérêt faune et flore 

Intérêt épave/site 

 

Historique de l'épave :

Le Ferrando était un charbonnier anglais construit en 1888 et appartenant à la Compagnie Hetherington. Il jaugeait 1333 tonneaux. Le 26 juillet 1893 le Ferrando fait route sur Gênes avec à son bord vingt-cinq matelots et deux passagers. Alors qu’il emprunte la petite passe de Porquerolles, il croise la route de l’Escadre Navale composée de dizaines de navires lancés à toute vapeur.

Le commandant du Ferrando commet alors une énorme erreur d’appréciation qui va conduire son navire à sa perte. Son estimation de la vitesse de l’Escadre est erronée, et il se retrouve perpendiculaire à celle-ci. Le Cosmao l’évite de justesse, puis l’irréparable arrive, l’Amiral Cécille l’éperonne et le coule. Les 27 personnes à bord du Ferrando furent sauvées et recueillies par le Faucon et le Wattignies.

 

ferrando-schema.gif
Schéma : Urs Brunner

Description :

Le site est protégé des vents modérés par la presqu’île de Giens et l’île de Porquerolles. Un mouillage est conseillé avec descente et remontée le long de celui-ci, plutôt qu’une récupération au parachute en pleine eau. Car comme pour le Ramon Membru, il faut se méfier de la circulation des bateaux dans la rade d’Hyères qui est très importante. Dans la catégorie des « tas de tôles », le Ferrando rejoint le Ramon Membru et le Prophète.

L’épave est disloquée, et il est difficile de reconnaître les différentes parties de ce charbonnier. La poupe est identifiable par le gouvernail qui y est toujours accroché. L’hélice quant à elle a disparue. En direction de la proue il faut se méfier des restes de filets et autres câbles qui tendent vers la surface. L’ensemble des superstructures du Ferrando s’est effondré sur tribord en un tas de ferraille informe.

Le pont n’est plus visible. La cargaison de charbon, comme les briques sur l’Espingole, est toujours présente, étalée des deux côtés de l’épave. A l’avant les ancres et treuils ont disparus. Peut-être sont-ils encore sous les tôles ?  

Faune et flore :

Aucune faune particulièrement excitante sur le Ferrando. Concernant la flore, l’épave est située sur un fonds de sable très vaseux. Les algues qui recouvrent le Ferrando sont filamenteuses et ternes. Elles assombrissent l’épave et lui donnent un air triste.

Complément d'info sur une news rédigée par Calou ICI

 

Retour à la carte des épaves

 


Date de création : 20/02/2008 - 19:10
Dernière modification : 01/07/2013 - 18:12
Catégorie :
Page lue 23820 fois

up Haut up

Responsable : Jérôme Boutié

 Brevet d'Etat plongée sous marine
Skipper capacitaire Marine Marchande. 

Webmaster : Sylvain Huré

Mentions Légales


Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.02 seconde